Archive pour juillet, 2012

Roland Dumas : Israël contrôle la France

18 juillet, 2012
                      Roland Dumas : Israël contrôle la France  dans Israël contrôle la France coups-et-blessures-roland-dumas  
Dans son dernier livre intitulé « Coups et blessures – 50 ans de secrets partagés avec François Mitterrand », l’ancien ministre des Affaires étrangères Roland Dumas parle de ses souvenirs auprès de l’homme, mais aussi… (Et c’est là où l’auteur étonne et détonne), il dénonce l’ingérence israélienne dans les affaires françaises !
 
Pour ce faire, l’homme a dû enlever ses gants diplomatiques, et se livrer à cœur ouvert : sans un seul tabou, il parle de tout, relate tout, explique tout, sans fioriture ni faux-semblants.

Les Israéliens manipulent les services secrets français
« Les Israéliens en font à leur guise en France, et manipulent les services de renseignements français comme bon leur semble », dénonce-t-il, non sans courage. Il évoque les circonstances qui ont entouré la visite du chef de l’organisation de libération de la Palestine Yasser Arafat en France à la fin des années 80, assurant être lui-même l’architecte des relations avec le leader palestinien.
dumas-arafat00 dans politique Selon lui, Mitterrand craignait la réaction du lobby juif : « le lobby juif, comme l’appelait Mitterrand, œuvrait ardemment. Les pressions étaient très fortes lorsque j’ai annoncé que je comptais rencontrer Arafat durant sa visite au parlement européen en septembre 1988. J’ai obtenu du président Mitterrand après de pénibles tractations la permission de l’accueillir. Après m’avoir répété ses mises en garde, il m’a dit :« Bon d’accord, mais tu en assumeras la responsabilité »…peut-être voulait il insinuer par-là ma démission si les choses tournaient mal ».
Et d’ajouter : « J’ai toujours été fidèle au principe d’équilibre instauré par le général de Gaule au Moyen Orient ».

Les révolutions arabes auront un impact fort sur Israël
Dans son ouvrage paru le mois d’avril dernier, le diplomate français estime que les révolutions arabes sont l’événement le plus important après celui la fin du colonialisme et celui de la chute du mur de Berlin, et leur impact sur Israël sera formidable.
Mais d’après lui, l’Égypte est en train de payer le prix de l’humiliation qu’elle a fait pâtir au peuple Palestinien, et ce de par son laxisme avec les Américains et les Israéliens.
Bachar El Assad est un homme charmant
Assad-bashar_hafez0 L’ancien ministre français des affaires étrangères s’est longuement attardé sur la Syrie.
Il a révélé avoir visité l’ancien président syrien Hafez Al Assad en 1992 sur une suggestion de Shimon Perez qui était alors chef de la diplomatie israélienne.
Rapportant leur longue discussion qui a porté sur le Liban, durant laquelle Assad s’est attelé à lui expliquer que le Liban est une terre syrienne et que les problèmes sont dus aux Britanniques et aux français qui ont opéré un partage injuste, Dumas affirme qu’il sentait qu’Assad voulait par là le taquiner sans aller pour autant jusqu’à mettre en question les frontières léguées par le colonialisme.
« Bien au contraire, c’est une chose qu’il a refusée, lorsque certains leaders maronites le lui ont suggérée, comme l’a rapporté Karim Bakradouni », un ancien responsable des Phalanges-les Kataëb. Indiquant avoir aussi connu le président syrien actuel Bachar ElAssad, il le qualifie « d’homme charmant qui détient un esprit plus ouvert que celui de son père, un esprit pétillant, qui ne récuse pas les questions embarrassantes », estimant que les israéliens se trompent de ne pas négocier avec lui.

Pas d’armes nucléaires en Iran
dumas-iran Roland Dumas a consacré un chapitre important à l’Iran, qu’il a visité plusieurs fois pour y rencontrer son ancien homologue Ali Wilayati et l’ancien président Ali Akbar Hachémi Rafsanjani. « La bombe nucléaire iranienne est à mon avis à l’instar des armes de destructions massives de Saddam Hussein. C’est-à-dire que je n’y crois pas. Tout ce qui se passe n’est que de l’intoxication.
Les tergiversations de la politique française sont dues à des immixtions aux origines connues », a-t-il signifié, signalant que la présence d’Israël aux portes rend toute analyse différente suspecte. Dumas défend le point de vue iranien qui explique la nécessite d’édifier des réacteurs nucléaires pour des besoins énergétiques vu que leur stock en pétrole devrait tarir dans 60 ans.
« Ce qui est vrai est que les Iraniens veulent poursuivre leur programme nucléaire civil et que tous les rapports indiquent qu’il n’y a pas d’armes nucléaires », conclut-il.

Les otages français et l’avenir de Chirac
Dumas a également évoqué l’affaire des otages français détenus au Liban au milieu des années 80 du siècle dernier, incombant le retard de leur libération à l’intrusion de Jacques Chirac et de son équipe dans les négociations menées entre Mitterrand et les Iraniens. Il y dévoile dumas-verges0 que Chirac qui en était au summum de sa campagne électorale a accordé aux Iraniens un  marché plus séduisant pour que leur libération soit effectuée grâce à lui, et ce en faveur de son avenir politique.
  Roland Dumas n’hésite pas révéler son parcours personnel, sa vision politique et ses choix de vie, en tant que résistant, sympathisant, ancien journaliste, avocat réputé, député, dandy, ministre puis président du Conseil constitutionnel.

Il évoque son militantisme pour la défense des militants algériens du Front de libération dans les années 60

         
 

Source : Al-Manar
 

L’avocate du père de Mohamed Merah accuse TF1 de «trucage»

14 juillet, 2012

L’avocate du père de Mohamed Merah accuse TF1 de «trucage»

L'avocate du père de Mohamed Merah accuse TF1 de «trucage»

 Elle qualifie «de faux» les enregistrements audio-diffusés par la chaîne L’avocate du père de Mohamed Merah accuse TF1 de «trucage»Quelques jours après la diffusion, par la chaîne française TF1, d’enregistrements audio présentés comme une conversation entre Mohamed Merah, assassin présumé de Montauban et Toulouse, et des policiers français, dans ce qui est qualifié de «fuite», l’avocate du père de celui appelé le «tueur au scooter», Me Zahia Mokhtari, a animé une conférence de presse dans laquelle elle dénonce ce qu’elle qualifie de «manipulation», accusant la chaîne française d’avoir diffusé «une vidéo truquée, destinée à tromper l’opinion publique».«TF1 a diffusé cette vidéo truquée au moment où je quittais la France pour rentrer en Algérie. La manipulation est destinée à m’obliger à rendre public le contenu des deux enregistrements dont je dispose et qui prouvent que Mohamed Merah a été volontairement assassiné», a indiqué Me Zahia Mokhtari.
«Si je publie les vidéos que je possède sur Merah, les relations entre Alger et Paris pourraient peut-être s’aggraver», lance l’avocate.L’animatrice de la conférence de presse est catégorique : «Il s’agit de vidéos truquées diffusées par TF1, dont nous avons identifié beaucoup d’images fausses qui montrent, soi-disant, Mohamed Merah en train de sauter un mur. Ces images ne sont pas celles de Merah ; d’ailleurs, l’homme montré sur ces images ne lui ressemble pas. Il a des yeux bleus, alors que Mohamed, lui, à des yeux noirs et un gabarit plus corpulent», selon Me Mokhtari.Pour l’avocate, «il faut une lecture précise» de la diffusion des vidéos de TF1. «La chaîne française TF1 a soigneusement choisi le moment pour diffuser ces vidéos truquées. D’abord, ils ont choisi mon départ de Paris vers Alger pour passer à l’action, cela pour me pousser à rendre publiques les deux vidéos authentiques qui relatent ce qui s’est exactement passé lors de l’assaut donné contre l’appartement de Mohamed Merah.C’est une tactique à laquelle ont recouru certains cercles en France qui veulent que j’utilise mes deux vidéos auprès du parquet de Paris afin que les preuves en ma possession soient connues, et que de cette façon, ils pourraient préparer la riposte judiciaire pour tenter de les décréditer», selon Me Zahia Mokhtari.

«Si jamais je diffuse les deux vidéos…»
L’avocate qualifie les deux vidéos qu’elle dit détenir d’explosives. Me Zahia Mokhtari ajoute que «si jamais je diffuse les deux vidéos, eh bien, croyez-moi, la réaction des Algériens en France et en Algérie sera explosive.

Croyez-moi tous, les deux vidéos qui sont actuellement entre mes mains sont difficiles à voir. Vous y trouverez toute la vérité sur la manière dont Merah a été lâchement tué par les équipes d’intervention du Raid. Ils l’ont criblé de 87 balles. Mais avant que ces équipes d’intervention tuent Mohamed Merah, le jeune d’origine algérienne a utilisé son téléphone portable et semblait paniqué. Il pleurait comme un enfant, il disait qu’il était innocent, il tremblait comme un petit oiseau, lui qui n’avait que 19 ans».
 
«Mohamed Merah n’était pas seul»
Toujours au cours de la conférence de presse, l’avocate dit apporter une «révélation» par rapport à tout ce qui a été dit sur cette affaire.  «Je vais vous révéler une chose que tout le monde ignore jusqu’à présent. Au moment où les équipes d’intervention spéciale du Raid encerclaient Merah qui était retranché dans sa maison, sa fiancée se trouvait avec lui.

Toutefois, elle a   réussi à prendre la fuite, sûrement par le balcon qui donne accès à la cour de la maison. Mais avant qu’elle ne prenne la fuite,  Merah lui avait donné des preuves de son innocence, des preuves qui impliquent directement un certain Benrehou, d’origine marocaine. Ce dernier est derrière l’enrôlement de Mohamed Merah à la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur). C’est lui qui avait lié Mohamed Merah à la DCRI», dira Me Zahia Mokhtari.

L’avocate qui semblait sûre d’elle ajoute :  «J’ai assez de preuves et de témoignages sur la mort de Mohamed Merah et sur sa personnalité. Je vais les utiliser lors du procès qui s’ouvrira au parquet de Paris.
Toutefois, il est hors de question que j’utilise les deux vidéos ; ces pièces à conviction, je vais les laisser comme un ultime recours, contrairement à la volonté de cercles français qui veulent que j’utilise les deux enregistrements maintenant pour que je perde à coup sûr et que la vérité ne soit ainsi jamais connue de l’opinion publique».  

«87 balles dans le corps de Mohamed Merah»
«Merah a été tué d’une manière haineuse. 87 balles ont été tirées sur lui, ce qui montre, une fois de plus, l’acharnement des équipes d’intervention. Mais certains cercles, je continue à le préciser, certains cercles en France voulaient abattre Merah pour en finir avec lui et en finir, surtout, avec les secrets qu’il détenait», estime-t-elle, avant d’ajouter :

«Je compte beaucoup sur l’autopsie qui sera faite sur le corps de Merah, car elle va dévoiler  beaucoup de nouveautés. En plus, il ne faut pas l’oublier, Merah est d’origine algérienne. D’ailleurs, Yves Bonnet avait informé que Mohamed avait un passeport algérien et une carte d’identité algérienne et cette histoire qui disait que les autorités algériennes avaient refusé de recevoir la dépouille de Merah pour être enterré en Algérie, c’est un mensonge. Il n’a jamais été question d’un refus de la part de l’Algérie, comme disaient beaucoup de parties», selon l’avocate.

Pour rappel, TF1 a diffusé, il y a quelques jours, des enregistrements audio ont été présentés comme étant entre Mohamed Merah et des policiers. Le document diffusé a entraîné de vives critiques, notamment celles des proches des victimes de l’assassin présumé.

Par Mounir Abi