Révélations sur les pratiques de certains managers de Djezzy

 dans corruption

 

Hier, les ingénieurs du département maintenance d’Oran ont organisé une première réunion et ils ont décidé de passer à l’acte et d’eteindre les sites. Attendons-nous donc à un mouvement les jours prochains au sein de cet opérateur.

On possède des dossiers importants sur ce qu’on aime appeler les managers. Des noms, des vidéos, des photos seront insérés incessamment. Un Algérien lambda sera surement choqué par l’attitude de ces vendus qu’on aime nommer « managers ». Les managers de Djezzy sont la honte du pays ! Une véritable risée ! Une imposture ! Les vidéos montrent à tels points ces « managers » sont prêts à n’importe quoi pour plaire à leurs supérieurs Egyptiens, le génie algérien a transformé cette appellation en Egypchiens après les violentes attaques de ces derniers contre surtout nos valeureux martyrs qui sont traités de tous les noms de oiseaux. Les prochaines vidéos qu’on ne tardera pas à mettre sur le net étalent des « managers » Algériens « loués » leur femme à leur supérieur pour un plaisir charnelle d’une nuit. Qui ose encore parler de l’existence de managers dignes à Djezzy ? On lance un appel aux spécialistes des sciences humaines afin de s’intéresser aux changements des comportements au sein de cette entreprise égyptienne. Dès qu’un Algérien accède à un poste de responsabilité, il se métamorphose complètement, pourquoi ? Est-il causé par le phénomène de la haine de soi ? Sommes-nous vraiment un peuple fier ou juste des paroles en air ? L’éternel blabla ? Bref,pour être plus précis, d’importantes révélations surviendront et on laissera nos citoyens juger.

Des ex-cadres de notre armée au service des Egyptiens

A Djezzy on entend parler que tel ou tel personne était commandant ou colonel au sein l’armée nationale populaire (ANP). La plupart de ces ex-cadres supérieurs de notre ANP supposée être digne héritière de l’ALN (armée de libération nationale) sont de simples agents de sécurité au service d’un investisseur étranger ! L’ANP comme son nom l’indique est présumée être au service du peuple algérien pas le contraire. Alors l’image que donne ces « ex-hauts cadres » qu’on aime appeler « les clowns » de l’armée et totalement le contraire, ils donnent une image très détestable de l’ANP. Ils sont pour la plupart des mouchards, affamés, plein s de haine envers les simples employés algériens ! On veut savoir est ce que l’ANP paye la retraite de ces clowns ? De quel droit ils s’acharnent sur les jeunes employés algériens ? De quel droit ils utilisent encore leur carrière militaire qui est supposée être derrière eux ? On lance un appel aux valeureux hommes de notre l’ANP et surtout les hommes intègres du DRS afin de lancer une enquête sérieuse afin de débusquer cette honte. Ces clowns donnent une image très détestable de notre ANP ! Sincèrement notre image de notre armée a totalement changé à cause de ces énergumènes qui aiment se présenter comme des ex-hauts cadres de l’ANP ! La honte ! On commence à comprendre maintenant pourquoi le terrorisme sévi depuis plus de vingt ans et il est encore là et il risque de ne plus disparaitre.
Pauvre Algérie ! Pauvre Algérie ! Un ex-commandant de l’ANP qui est prêt à exécuter n’importe quelle sale besogne juste pour satisfaire son chef égyptiens n’est il pas une insulte envers la mémoire de notre un million et demi de valeureux martyrs ? On est prêts à aider les éventuels enquêteurs du DRS.

On se demande comment les Algériens gardent encore leurs puces Djezzy ?

Le patron de Djezzy Sawaris a montré une haine incroyable, après la rencontre de football historique, contre tout ce qui est Algérien. Qu’attend-nous encore d’un pays qui a traité nos chouhada de « Lakit » (bâtards) ». on lance un appel sincère au peuple algérien afin de se passer de leurs puces Djezzy et choisir d’autres opérateurs. On doit montrer à cette meute de chiens soutenue hélas par des ex-hauts cadres de notre armée populaire nationale qu’on un peuple digne et fier ! Ensemble on va mettre cet opérateur à genou !

Les employés des départements techniques doivent commencer l’opération sabotage

Après avoir surexploité les différents employés des différents départements techniques de Djezzy, plusieurs ont laissé leur vie en accomplissant leur mission, le « top management » de cette entreprise tente de marginaliser les gens du technique, pour eux leur mission est terminée et ils sont bons à être jetés dans la sale poubelle de cette entreprise qui ne cesse de montrer son visage cruel. Les hommes et les femmes des départements techniques doivent commencer sans aucun état d’âme, l’opération sabotage. Au lieu de construire un site, il faut le détruire. L’opération est simple, cinq minutes suffisent pour mettre cette entreprise à genou et c’est au « top mangement » de la remettre sur les rails. Il faut rendre à césar ce qui appartient à césar.

Ces managers qui ont des entreprises sous -traitance

Ce sous titre mérite plusieurs pages à lui seul, on ne va pas s’étaler aujourd’hui mais on va juste dire quelques bribes d’information, une manière de bien préparer nos managers « intègres » à bien se défendre. Un grand nombre de ces managers, donneurs de leçons pour la plupart, ont des entreprises qui sous traitent avec Djezzy. Ces managers « saints » utilisent les équipements et les ressources humaines de l’entreprise pour accomplir les tâches qui sont attribuées à leurs entreprises de sous-traitance. Plusieurs de ces entreprises portent des noms de leur femme ou d’autres proches. Une pratique chère aux plus grands voyous ! Plusieurs de ces entreprises-fantoches sont utilisées dans l’opération de blanchissement d’argent. Le reste des « petits » managers profitent de tout, bons d’essence, voitures d’entreprise, formations bidons, …. La liste est longue et on reviendra avec plus de détails

Ces ingénieurs qui ont laissé leur vie pour Djezzy

Plusieurs ingénieurs ont laissé leur vie en accomplissant leur mission sur terrain, le travail de terrain est très dangereux, mais notre presse refuse d’en parler. La dernière victime fut un ingénieur du département maintenance qui a décédé en accomplissant son boulot dans l’une des wilayas de l’ouest. Personne n’a évoqué ce cas ! Pourquoi ? On reviendra avec plus de détails sur ce malheureux événement. On tient à rendre hommage à tous les martyrs d’Orascom Telecom Algérie. On lance un appel pour la énième fois à notre presse afin de s’intéresser aux victimes de Djezzy.

L’étrange omerta des médias nationaux sur les exactions de Djezzy

Pourquoi notre presse nationale ne parle pas des différents abus de cette entreprise mafieuse ? Pourquoi ne parle pas de ces employés qui meurent en accomplissant leur mission ? Pourquoi notre presse nationale n’évoque pas les nombreux licenciements abusifs au sein de cette entreprise ? Pourquoi ? Pourquoi ? On n’arrive pas à comprendre et surtout on refuse de croire que notre presse, qui a pourtant payée un lourd tribut pour son existence, a vendu son âme pour quelques pages de publicité. On refuse encore de le croire mais on a vraiment peur d’abdiquer à la tentation d’admettre que n’y a pas de presse libre en Algérie

Un groupe d’employés de Djezzy

 

 

Laisser un commentaire